1936 Des fleurs et des pleurs, 1939 Retirada et illusions perdues

1936 : Une année pas comme les autres. Une année qui a marqué l’histoire de la France, de l’Espagne et, au-delà, l’histoire de l’Europe : Aujourd’hui les historiens nous permettent d’appréhender, de comprendre ce qui s’est passé de chaque côté des Pyrénées. Le fil de l’histoire est tissé et les nombreux livres consacrés à cette année presque mythique donnent à réfléchir sur les multiples causes et conséquence des évènements. De ces événements qui, additionnés, font de l’année 1936 une année historique qui marqua le siècle, des joies de l’été 1936 en France aux pleurs causés par la guerre civile, conséquence de l’insurrection militaire contre le gouvernement de la République espagnole...

L’année 39 est celle du paroxysme de la tragédie espagnole et de l’entrée en guerre des démocraties européennes face au monstre hitlérien. L’histoire s’est accélérée depuis 1936, l’année « des fleurs et des pleurs », tant en Espagne qu’en France : ici, le front populaire s’est désagrégé et les espoirs de paix se sont évanouis ; la guerre est déclarée ; au-delà des Pyrénées, la machine franquiste aidée par Hitler et Mussolini écrase la jeune république espagnole...

JPEG - 79.9 ko
Détail du montage
JPEG - 66.9 ko
Quelques instants de détente entre montage et concert, Jean-Jacques, Luc et JR
JPEG - 31.5 ko
Joan Tocabens habillé par la pénombre
JPEG - 30.9 ko
Le sourire complice de Jean-Pierre en plein concert
JPEG - 47.8 ko
La très solide deuxième ligne d’Alain : Jean-Richard Dubuy (alias JR) à la guitare/voix, Luc Fenoli et Jean-Pierre Almy
JPEG - 41.2 ko
Les récitants Joan Tocabens en premier plan, suivi de Sylvie Favier et Serge Pauthe avec Alain Brunet
JPEG - 65.4 ko
Otilio Pinto et ses "miracles sonores"
JPEG - 102 ko
Jean-Pierre Almy à la contrebasse, Alain Brunet, Jean-Jacques Taïb et Luc Fenoli à la guitarre en arrière-plan
JPEG - 59.3 ko
Alain Brunet et Jean-Jacques Taïb

Dernière modification : 18/12/2009

Haut de page