Coopération transfrontalière dans la lutte contre la criminalité

L’Ambassade de France a pris connaissance des commentaires publiés ce jour par le Diari d’Andorra concernant la lutte contre la contrebande.

Cette Ambassade n’est en aucune façon responsable du rapport adopté par l’Assemblée nationale française dans le cadre de la procédure de ratification de l’accord entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la Principauté d’Andorre relatif à la coopération transfrontalière en matière policière et douanière. Elle n’est pas davantage responsable du contenu de ce rapport ni des analyses qu’il contient, conformément au principe de la séparation des pouvoirs.

Le développement de la coopération entre nos deux pays a été abordé hier à Paris lors de l’entretien entre M. Gérard Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, et M. Toni Marti, Chef du gouvernement. A cet égard, l’Ambassade de France se félicite de la prochaine entrée en vigueur de l’accord relatif à la coopération transfrontalière, qui permettra précisément de renforcer nos efforts communs dans la lutte contre la criminalité transfrontalière.

Dernière modification : 25/01/2018

Haut de page