Dispense de traduction des actes de l’État civil andorran

A compter du 3 avril 2014 la traduction des actes de l’état civil andorran pour la transcription de ces actes sur les Registres de l’état civil de l’Ambassade de France n’est plus nécessaire.

Une dispense de traduction a été accordée à cette Ambassade par le Parquet de Nantes.

Dernière modification : 04/04/2014

Haut de page