Le service de sécurité intérieure

Organisation du Service de Sécurité Intérieure

Service opérationnel de la direction générale de la police nationale créé sous la forme d’un service de coopération technique en 1961, la Direction de la Coopération Internationale (DCI) voit ses compétences actuelles définies par le décret du 12 août 2013 et l’arrêté ministériel qui s’y rapporte ; elle se compose d’un service central et de services de sécurité intérieure à l’étranger.

Il existe actuellement plus de 60 délégations réparties dans le monde entier, elles sont présentes en Europe, en Afrique, au Maghreb et au Moyen orient, ainsi qu’en Amérique, aux Caraïbes et en Asie. Placée sous l’autorité de l’Ambassadeur, chaque délégation recouvre la juridiction d’un ou de plusieurs pays.
En Espagne, la délégation de la DCI est intégrée au sein de l’Ambassade de France, et est compétente pour l’Andorre. Elle se compose de 17 personnels dirigés par un attaché de sécurité intérieure secondé par un attaché de sécurité intérieure adjoint. Ses effectifs sont issus de la police et de la gendarmerie nationale et représentent toutes les forces de sécurité.

Ses missions

La DCI participe à la mise en œuvre de la politique étrangère de la France en matière de sécurité intérieure, elle représente à ce titre toutes les directions générales du ministère de l’intérieur, et intervient donc tant dans les domaines historiques au profit de la police et de la gendarmerie nationale que du secrétariat général, de la sécurité civile, de la direction générale des étrangers en France, de la sécurité routière ou de la direction de la modernisation et de l’action territoriale.
Ainsi le SSI étudie conçoit et programme des actions de coopérations techniques pour lesquelles il assure également la réalisation le suivi et l’évaluation sur toute l’amplitude précédemment décrite.

Il concourt à la promotion des expertises et technologies françaises dans le domaine de la sécurité et de la prévention des situations de crise et identifie les bonnes pratiques étrangères en matière de détection précoce des risques et menaces.
Il assure, au profit des directeurs généraux du ministère de l’intérieur, la préparation technique, la négociation, l’élaboration et le suivi des accords de sécurité intérieure et des arrangements techniques.
Il coordonne et, éventuellement, anime des travaux d’experts menés dans le cadre de la coopération institutionnelle au niveau international et, plus précisément, de l’Union Européenne.

L’attaché de sécurité intérieure est le conseiller de l’Ambassadeur ainsi que l’interlocuteur privilégié des autorités locales, de par son poste à l’étranger, il est le représentant de la police nationale et de la gendarmerie nationale et plus largement de l’ensemble des directions et des services qui composent le ministère de l’intérieur.
Il propose et met en œuvre des programmes de coopération, il participe en complément de l’action consulaire à la mission d’aide à la communauté française qui réside dans le pays et contribue, par son action, à la sécurité de la France.

Dernière modification : 16/09/2014

Haut de page